Purificateur d'air

Un purificateur d’air aux ions négatifs peut être particulièrement utile en hiver. En effet, entre l’automne et le printemps, nous sommes assaillis par toutes sortes de virus ou bactéries. Entre les grippes et les gastros, chacun tente de se protéger des contaminations. Pour cela, deux mesures de base s’imposent : se laver fréquemment les mains, et purifier l’air.

Pour la purification de l’air, les huiles essentielles peuvent être très utiles, mais pas toujours suffisantes. Equiper son domicile ou son bureau d’un purificateur d’air dégageant des ions négatifs (ou « ioniser d’air ») s’avère souvent plus sûr et plus efficace.

Comment fonctionne un purificateur d’air aux ions négatifs ?

Un ioniseur d’air est un purificateur équipé d’un système de libération d’ions négatifs. Les ions négatifs sont des particules qui attirent les polluants, qu’il s’agisse de poussières, de fumées, de virus ou de bactéries. Ces particules sont « captées » par les ions négatifs, qui les neutralisent et les attirent sur le collecteur.

Cette technique offre de nombreux avantages. Les ioniseurs d’air les plus efficaces, comme les Ionflow, parviennent à neutraliser 99,5% des polluants de tous types d’un pièces de 50 m2 en 5 heures. Vous respirez donc très rapidement un air totalement sains et débarrassé d’éventuelles contaminations. Par ailleurs, les substances neutralisées sont faciles à éliminer : il suffit de laver le collecteur sur lequel elles se sont regroupées avec de l’eau et du savon. Enfin, les purificateurs d’air aux ions négatifs n’utilisent pas de filtres, ce qui représente une économie intéressante.

Si équiper votre maison d’un purificateur d’air efficace est utile au printemps pour lutter contre les allergènes, c’est donc également une très bonne tactique de prévention en hiver, pour rester en forme. Ces purificateurs ioniseurs sont totalement silencieux et prennent peu de place. Il est donc aussi facile de les installer dans le salon, que dans les chambres ou sur votre lieu de travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here